Tréguier

Dari Wikipedia bahasa Indonesia, ensiklopedia bebas
Langsung ke: navigasi, cari
Lambang Peta
Lambang kota Tréguier Tréguier
Data dasar
Région : Bretagne
Département: Côtes-d'Armor
Status : Commune
Ketinggian: 0 - 66 m di atas permukaan laut
Wilayah: 1,52 km²
Penduduk: 22 362 '
Kepadatan penduduk: jiwa per km²
Kode pos: 22220
Kode telepon:
Pelat kendaraan bermotor:
Pembagian administratif:
Alamat
balai kota:
Situs web resmi: [1]
Politik
Walikota : Michel Sohier
Hutang:
'
Pengangguran:  %
'
Warga asing:  %
'

Tréguier adalah suatu komune di région (provinsi) Bretagne di Prancis, ibu kota daerah Trégor. Katedral, jalan kecil dan rumah bertembok kayu membuat pesona kota keusukupan kuno ini.

Geografi[sunting | sunting sumber]

Tréguier dilihat dari tepi barat sungai Guindy

Tréguier terletak di kuala sungai Jaudy dan Guindy. Sungai Tréguier sendiri merupakan ria atau muara dengan lebar antara 250 dan 500 meter.

Dengan luas hanya 153 hektare, komune Tréguier tidak dapat berkembang.

Sejarah[sunting | sunting sumber]

Nama daerah "Trégor" berasal dari bahasa Breton tric'horn atau "tiga tanduk" karena dari kota Tréguier terlihat seperti tiga bukit yang membentuk segitiga dengan sebagai sisi sungai Jaudy, sungai Guindy dan des Minihy.

Menurut cerita setempat, antara tahun 532 dan 535 Tugdual, seorang biksu asal Wales di Inggrais, mendirikan suatu biara dengan nama "Lan Trécor", yang kemudian menjadi "Landreger" pada tahun 1330 dan akhirnya Tréguier. Tugdual diangkat menjadi usukup Landreger tahun 542. Tahun meninggalnya kurang pasti : 553, 559 atau 564. Dia adalah putera Alma Pompa (Santa Pompea) dan Hoël I, raja Armorika. Tidak ada bekas dari katedral kuno, yang kemungkinan besar dibangun dari kayu.

Potret ke-14 uskup Tréguier antara 1587 dan 1801 (katedral Saint Tugdual)

Tahun 848 Nominoë, raja Bretagne, menjadkan biara ini suatu keuskupan. Kemudian terjadi invasi Normand pertama di bawah pimpinan Hasting. Tréguier dihancurkan dan ditinggalkan penduduknya. Katedral dibangun kembali tahun 970 dengan nama Santo Tugdual. Dari katedral ini hanya tinggal satu menara, yang dipanggil "Menara Hasting".

Patung Santo Yves di balai kota Tréguier

Katedral yang masih ada sekarang bergaya Gotik dan mulai dibangun tahun 1339 atas nama Santo Yves. Tahun 1412, Tréguier diberi status kota. Tahun 1505 Anne, duchesse Bretagne sekaligus ratu Prancis, berziarah ke makam Santo Yves.

Antara tahun 1589 dan 1592, di masa Perang agama Prancis, Tréguier berpihak ke raja Henri IV yang Protestan.

Antara abad ke-15 dan ke-18, dibangun banyak tempat ibadah. Di antara yang masih ada terdapat Hôtel-Dieu, yang didirikan tahun 1654 dan dikelola biarawati dari ordo Agustinus.

Di bidang ekonomi dan perniagaan, Tréguier tidak berkembang, seolah-olah ditekan oleh pimpinan agama, sampai filsuf Ernest Renan menggambarkan kota ini seperti "biara besar".

Perayaan Pardon ke Santo Yvesdi akhir abad ke-19

Waktu Revolusi Prancis meletus tahun 1789, Tréguier mendukung paham barunya. Namun uskup Tréguier melawan paham baru ini. Karena sikap gereja ini, tahun 1794 pasukan Republik menghancurkan semua bangunan keagamaan Tréguier. Katedral dijadikan kandang kuda. Berakhirlah status Tréguier sebagai kota keuskupan.

La Restauration redonne à Tréguier une certaine importance religieuse : si la ville n'est plus siège d'évêché, un nouveau séminaire s'y ouvre après la tourmente révolutionnaire dès 1816, installé dans un premier temps dans l'Auberge du Lion d'Or, puis dans l'ancien collège, avant de réintégrer les locaux de l'ancien séminaire lazariste ; c'est là que le jeune Ernest Renan fit ses études secondaires entre 1832 et 1838. Une nouvelle chapelle y est inaugurée en 1897. Ce collège où étudia Renan fut détruit en 1911 et se trouvait à l'emplacement de l'actuelle Place de République.

Le Templat:S- est la période où Tréguier reprend un mouvement de prospérité grâce aux cultures de légumes primeurs et à son activité portuaire, mais la pauvreté reste grande si l'on en croit ce témoignage daté de 1885 environ : "Tréguier est tout en bois et mal bâti. Ses rues sont raides, son pavé fatigant. Sa cathédrale est d'un gothique grossier, et par dessus cela aussi sale que peut l'être une église bretonne[1]".

Des descriptions plus flatteuses existent aussi : Anatole Le Braz, qui arrive par la Rivière de Tréguier, a écrit: "Tréguier surgit, lumineuse, poussée d'un seul jet, ainsi qu'une ville de rêve, avec les teintes pourprées de ses vieux toits, son peuple de clochetons et la flèche de sa cathédrale, toute rose (...). Tréguier m'apparût ce jour-là comme une cité merveilleuse au milieu d'un paysage enchanté[2].

La situation en presqu'île de confluence de la ville était depuis toujours une gêne pour les communications terrestres vers les rives opposées du Guindy et du Jaudy: aucun pont n'existait et seuls des bacs permettaient de rejoindre Trédarzec. En 1834, la construction de la "passerelle Saint-François" permet aux piétons et aux chevaux de franchir le Guindy, donc d'accéder plus aisément à Plouguiel et en 1835 la construction du premier pont suspendu en Bretagne, le "pont Canada", à péage, dénommé ainsi car construit à l'emplacement de l'un des deux bacs qui partait d'un lieu-dit ainsi appelé, permet de franchir le Jaudy[3]. En 1832, M. Ozou, négociant à Tréguier propose ce projet. En 1833, débute la construction du pont, celle-ci se terminera en avril 1834. Le 25 mai 1834 le pont Canada est ouvert à la circulation. La construction de ce pont suscita une vive opposition des habitants de La Roche-Derrien car il empêchait désormais la remontée des bateaux jusqu'à cette localité, c'est pourquoi il fut détruit en 1886, remplacé temporairement par un bac, puis par un pont métallique n'entravant pas la navigation car il disposait d'une travée mobile, lui-même remplacé[4] après la Seconde Guerre mondiale, en 1954[5]. En 1921, s'y est ajouté le pont du chemin de fer.

Le Templat:S- voit la naissance d'un célèbre et controversé écrivain, Ernest Renan. Celui-ci mourut en 1892 à Paris. Un musée lui est dédié dans la maison qui le vit naître en 1823. Templat:Article détaillé

Tahun 1903 terjadi debat mengenai pendirian patung Ernest Renan yang direncanakan suatu kelompok republikan "Les Bretons de Paris" ("orang Breton dari Paris"). Renan memang kurang disukai sebagian besar penduduk Tréguier. mais la décision est finalement prise par le Conseil municipal le 30 août 1902, rencontrant aussitôt la vive opposition des milieux conservateurs et de Templat:Mgr Fallières, évêque de Saint-Brieuc. De proche en proche les surenchères verbales, l’obscurantisme et l’intransigeance des parties en présence vont transformer le projet d’éloge littéraire en une ardente offensive républicaine destinée à réduire l’influence cléricale. La statue entérine en effet un authentique hommage à la Libre Pensée, au philosophe de la Raison et de la Science, à l'auteur de "La Vie de Jésus", honni par l’Église. Le 13 septembre 1903, le Président du conseil Émile Combes vient en personne inaugurer la statue[6] et prononce un discours[7].

Templat:Message galerie

Les deux guerres mondiales[sunting | sunting sumber]

Un centre d'aviation de l'US Navy, destiné à combattre les sous-marins allemands[8], s'est installé à Tréguier (en fait à Plouguiel en 1917-1918[9], mais pendant quelques mois seulement.

En août 1944, les combats pour la libération de Tréguier ont été longs et violents : le 4 août, la quinzaine de gardes maritimes allemands, font sauter deux grues sur le port et incendient des bateaux de pêche avant de se replier sur Pontrieux sous la pression de la résistance locale: les trécorrois en liesse se croient libérés... mais le lendemain 200 Allemands reviennent en force car ils n'ont pas pu s'échapper du Trégor pour fuir les troupes alliées. Le 6 août, quatre avions américains bombardent Tréguier, visant le Gollot où les Allemands sont cantonnés, faisant 5 morts parmi la population civile et des dégâts matériels importants en ville. Des résistants du maquis de Plouisy occupent ce jour-là brièvement la ville, libérant une vingtaine de Russes qui étaient prisonniers des Allemands au château de Bilo[10]. Le 12 août, les FFI du maquis de Bégard et les résistants trécorrois obtiennent la reddition des Allemands. Tréguier est libéré pour la deuxième fois pendant quelques heures. Mais le même jour, soixante nouveaux soldats allemands réoccupent la ville et ce n'est que le 14 août que l'arrivée de troupes américaines ajoutée aux attaques des résistants permet la libération définitive de la ville après un ultime bombardement. Les Américains font sauter le "pont Canada" (qui ne fut reconstruit qu'en 1954) car 300 soldats allemands occupent toujours l'autre rive du Jaudy. Les combats du 15 août pour anéantir la présence allemande dans les parages de Tréguier provoquent ce jour-là l'explosion du pont du chemin de fer[11].

Administration[sunting | sunting sumber]

Balai kota

Templat:ÉluDébut Templat:Élu ((Elu Début = 1989 Fin = 1995 = Identité = Claude Nicol (sans étiquette) Qualité = Assureur. Templat:Élu Templat:Élu Templat:Élu Templat:ÉluDonnées Templat:ÉluFin

Demografi[sunting | sunting sumber]

Dengan 396 orang tahun 2007, penduduk Tréguier lebih sedikit daripada pada tahun 1793. Rares sont les villes françaises ayant connu un tel déclin démographique. C'est en 1872 que le maximum de population est atteint : Templat:Unité, soit une augmentation de Templat:Unité en trois-quart de siècle, mais le déclin est ensuite brutal, surtout entre 1876 et 1881 : perte de Templat:Unité en 5 ans, dont la cause reste à trouver. De 1881 à 1982, la stagnation est remarquable : à un siècle d'intervalle, la population est quasi-identique (alors que la quasi-totalité des villes françaises croissent spectaculairement à cette époque) par delà quelques fluctuations intermédiaires en dents de scie. Depuis 1982, le déclin a repris, Tréguier ayant encore perdu Templat:Unité en 17 ans entre 1982 et 1999, même si le résultat du recensement de 2007 montre une quasi stabilisation de la population.

En 2007, Tréguier avait 466 jeunes de moins de 20 ans (17,4 % de la population totale) et 1081 personnes de 65 ans et plus (40,5 % de la population totale),, donc une structure par âges très vieillie qui explique l'énorme déficit naturel avec un taux de natalité de 6,9 pour mille et un taux de mortalité de 38,0 pour mille en 2007[12]. En 2008, Tréguier a comptabilisé 21 naissances et 106 décès. Bref Tréguier est le type même de localité en très grave crise démographique. Le centre hospitalier de Tréguier "constitue un pôle de santé et d'hébergement, spécialisé dans le traitement et le soin des pathologies du grand âge et de la dépendance[13]", ... ce n'est pas surprenant!

Cette crise démographique est due à des causes multiples : les Côtes-d'Armor sont le département le moins dynamique des départements bretons, Tréguier est excentré par rapport aux axes de circulation moderne et son port inadapté aux trafics actuels, la petitesse du territoire communal oblige les jeunes couples, dans le cadre de la périurbanisation à se loger dans les communes avoisinantes (la commune du Minihy-Tréguier a par exemple gagné Templat:Unité entre 1968 et 2007) et les activités économiques à s'y développer : aucun des cinq "parcs d'activités[14]" de la Communauté de communes des trois rivières n'est implanté sur le territoire de Tréguier faute de place. Tréguier est bien une "ville-musée".

Bahasa Breton[sunting | sunting sumber]

  • À la rentrée 2007, 16% des enfants de la commune étaient inscrits dans le primaire bilingue[15].

Ekonomi dan perhubungan[sunting | sunting sumber]

  • Tréguier fut un temps desservi par le rail entre 1905 et 1948 par les Chemins de fer des Côtes-du-Nord. Tréguier était le point de jonction de deux lignes de chemins de fer départementaux, celle de Lannion à Tréguier par Petit Camp, et celle de Plouëc (voie étroite) elle-même reliée à Guingamp (voie normale, d'où un problème du transbordement des marchandises). Dans les années 1920, une voie ferrée dite "d'intérêt local" fut mise en place de Tréguier à Plouha. Désormais, les gares les plus proches sont celles de Guingamp, Lannion et Saint-Brieuc.
  • Tréguier n'est pas desservi par une voie expresse. La D 786, ancienne route nationale devenue départementale, la relie à Saint-Brieuc (direction vers ou depuis Rennes et Paris) et à Lannion où se trouve l'aéroport le plus proche.

Templat:Message galerie

Tempat dan monumen[sunting | sunting sumber]

Pusat kota Tréguier adalah kawasan yang dilindungi, sesuatu yang dipertanyakan sebagian orang, yang menolak dijadikannya Tréguier suatu "kota museum", tapi disetujui oleh segabian lagi.

Pemandangan panoramis Place Martray (Agustus 2007). Di sebelah kanan terlihat patung Ernest Renan

Templat:Message galerie

  • Rumah kelahiran Ernest Renan, yang dibangun di abad ke-16, dijadikan museum.

Templat:Message galerie

La nef en granite est soutenue par des arcades gothiques. Sous le triforium court une frise sculptée en tuffeau. Les voûtes, éclairées par des fenêtres hautes, sont de style Tudor. Les vitraux du chœur, faits par le maître-verrier de Quintin Hubert de Sainte-Marie, illustrent des thèmes bibliques de l'Ancien Testament ou de l'Évangile. Une grande verrière dans le bras droit du transept illustre de nombreux saints bretons dont les sept saints fondateurs.
Près du porche sud, un groupe statuaire du Templat:S- se remarque : "Saint Yves entre le riche et le pauvre". La cathédrale contient aussi : des enfeus datant du Templat:S- de chevaliers en armure ; un reliquaire du chef de saint Yves dans une châsse en bronze doré datant du Templat:S- ; un gisant de Jean V, duc de Bretagne, datant de 1945 : le tombeau de saint Yves, datant de 1890, de style néogothique; 46 stalles Renaissance dans le chœur avec leurs miséricordes sculptées.

La cathédrale a été érigée en basilique mineure en 1947. Son pavillon a été restauré en 2003, à l'occasion des cérémonie commémoratives du 700×10{{{1}}} anniversaire de la mort de saint Yves. Il est exposé dans le chœur, de même que le tintinnnabulum, les deux insignes de toutes les basiliques.

Templat:Message galerie

  • Le trésor de la cathédrale[17]. montre les beaux meubles (chapier et meuble Renaissance, calices, ciboires, chasubles, étoles, chapes)
  • Le cloître, adossé à l'évêché, est accessible à partir du transept de la cathédrale. Il forme un quadrilatère irrégulier et est constitué d'une quarantaine d'arcades de style gothique, en granite provenant de l'Île-Grande et de Pluzunet. Au milieu de la cour intérieure gazonnée se trouve un calvaire provenant du château de Keralio, en Plougrescant. Le déambulatoire présente de nombreux gisants du Templat:XVe au Templat:XVIIe siècles.

Cathédrale : les gisants du cloître

Le "calvaire de la Protestation" (1904)

Museum[sunting | sunting sumber]

  • Museum Ernest Renan

Tokoh[sunting | sunting sumber]

Catatan[sunting | sunting sumber]

Templat:Références

Pranala luar[sunting | sunting sumber]

Templat:Autres projets


Kesalahan pengutipan: Tag <ref> ditemukan, tapi tag <references/> tidak ditemukan